Support de formation TAPS – Stop Motion

Parcours arts visuels / arts numériques 2014

Support de formation TAPS parcours numérique

1er cycle : Aventure vidéo

Programme formation :

Jour 1 : objectifs du parcours numérique, un peu d’histoire sur la fabrication d’un dessin animé et le lien avec le stop motion aujourd’hui, prise en main de l’application iMotion HD sur iPad, différentes techniques d’utilisation pour avoir un rendu de qualité etc…

Jour 2 : sensibilisation à l’écriture d’une histoire, les différents éléments nécessaires à la construction d’un mini-scénario, moyens ludiques et pédagogiques pour éveiller l’imagination, création de personnages etc… Intervention de la DRSI en fin de séance pour une formation à l’utilisation du Webdav et prise en main du TNI pour un accès internet.

Jour 1

1/ Objectif du cycle : réaliser un mini-film d’animation en utilisant la technique du stop motion. Ce mini film sera réalisé à partir d’un scenario simple, crée également par les enfants.

2/ Ressources « histoire du dessin animé » et stop motion :

Vidéo de présentation du parcours Stop Motion :

Compilation Stop Motion à l’école du Gros Caillou 2013/2014 :

Autres ressources :

http://www.lemondedustopmotion.fr/

http://www.artuscrea.com/blog/

Stop motion : L’animation en volume, ou animation image par image, (stop motion et go motion en anglais) est une technique d’animation permettant de créer un mouvement à partir d’objets immobiles.Le concept est proche de celui du dessin animé : une scène (en général constituée d’objets) est filmée à l’aide d’une caméra capable de ne prendre qu’une seule image à la fois (c’est une photographie sur pellicule de film). Entre chaque image, les objets de la scène sont légèrement déplacés. Lorsque le film est projeté à une vitesse normale, la scène semble animée.

3/ L’application iMotion HD

– Application gratuite

– 4 modes de fonctionnement : Time Lapse / Manual / Remoted / Mic

– Enregistrement directement dans la galerie vidéo de l’iPad

Au démarrage :

« New movie »

« Start » (en s’assurant d’être en mode manual)

« Capture » pour prendre des photos

Options (boutons « tools ») :

– verrouiller contraste : pour éviter différence de luminosité entre les photos.

– « pelure d’oignon » : permet de voir en filigrane la dernière photo prise.

– grille : place des repères sur l’image.

Pour visionner le résultat animé :

« Stop » pour voir le résultat animé

Le curseur « Speed » permet de régler la vitesse d’animation en fps (frame per second : image par seconde).

Pour reprendre le tournage où vous l’avez laissé : appuyez sur l’appareil en haut à gauche de l’écran, puis « Resume ».

Comment s’assurer que les enfants ne quittent pas l’application ?

Nous avons pu constater, lors du parcours pilote à l’école du Gros Caillou, que les enfants quittaient assez rapidement l’application, accidentellement ou parfois volontairement. En effet, face à une difficulté, le premier réflexe sur un iPad est souvent d’appuyer sur le bouton « home ». La fonction « accès guidé », qui est intégrée sur tous les iPads (c’est une fonction proposée par Apple), permet de régler ce problème. Ci-dessous, une vidéo explicative :


Le mieux à faire, avant toute chose, est donc d’ouvrir l’application iMotion puis d’activer l’accès guidé comme expliqué dans la vidéo ci-dessus. Seulement ensuite, vous pouvez distribuer les tablettes.

Important :  le code que vous allez définir pour activer l’accès guidé doit être assez simple pour que vous le reteniez, mais pas trop pour éviter que les enfants ne le trouvent facilement. En tout les cas, ce code doit absolument être défini avec le responsable périscolaire.

Enfin, il est extrêmement important de désactiver l’accès guidé en fin d’atelier sur chaque tablette, étant données qu’elles seront utilisées par l’école avant votre prochain atelier.

Jour 2

1/ Ecriture d’un scénario

Six éléments sont nécessaires pour construire un scénario :

1) personnages (ex : Nemo et son père)

2) lieu (ex : l’océan)

3) contexte (ex : rentrée des classes)

4) élément perturbateur (ex : Némo se fait kidnapper)

5) péripéties (ex : son père part à sa recherche)

6) résolution (ex : Némo est retrouvé)

2/ Moyens ludiques et pédagogiques pour éveiller l’imagination.

Selon les difficultés rencontrées par les différents groupes, il faut trouver des moyens d’éveiller leur imagination.

Différentes solutions : partir d’une histoire qui existe déjà et l’adapter, organiser un tirage au sort en préparant sur des morceaux de papier différentes idées de personnages/lieux (etc..) …

Outil pédagogique que vous pouvez utiliser :

Atelier d’écriture de contes de la BNF

3/ Création des personnages

Plusieurs possibilités pour les personnages, les enfants peuvent choisir d’utiliser des objets (stylos, gomme etc…), ou dessiner des personnages sur papier puis les découper pour les utiliser lors du tournage. S’il y a des dialogues, on peut aussi imaginer qu’ils soient écrits sur papier puis découpés sous forme de bulles.

Idée pour création de personnage :

4/ Tutoriel de la DRSI concernant l’export de vidéos en fin de cycle.

Cliquez ici -> Tutorial Exportation photos de goodreader sur webdav

——————

Déroulé type du cycle Stop Motion

1 cycle = 12 séances d’1h15 (15h10 – 16h25)

Séance 1 : découverte des notions de tournage, un peu d’histoire sur la fabrication d’un dessin animé et le lien avec le stop motion aujourd’hui, exemples vidéo. Présentation de l’application iMotion HD sur iPad.

Séance 2 : choix de la thématique, première utilisation de l’application avec objets divers (stylos etc…) afin d’assimiler la technique en ayant un rendu rapide et d’identifier les difficultés rencontrées.

Séance 3, 4 et 5 : écriture d’un scénario / adaptation d’un scénario préexistant, en lien avec la thématique choisie.

Séance 6 et 7 : fabrication des personnages et des décors.

Séance 8, 9, 10 et 11 : tournage en stop motion.

Séance 12 : restitution (visionnage de tous les films)

Objectif : film d’animation de 2 à 3 minutes.